Les 10km des vignes

Comme je vous l’avez promis dans l’article sur Foulées d’Angoulême une autre course a été remplie : 10km des vignes à Blaye. Celle-ci était un peu particulière car nous avons couru en famille avec le petit frère (qui me dépasse largement d’une tête). Pour sa première course il a quand même pas mal géré.

Capture d’écran 2016-05-08 à 17.19.37

Lors de notre inscription nous avions visualiser le parcours avec les montées, descentes… Pas très rassurant pour moi. Je dois avouer qu’après les Foulées d’Angoulême mon entraînement était un peu plus « relax » voir inexistant. Alors quand il a fallu se positionner au départ de la course j’avais la boule au ventre : « vais-je y arriver ? », « mon tibia tiendra-t-il ? »

Pour le petit frère son intention était de se tester. Lors de ses entraînements il réalise un chrono de 45 min les 10 km. A l’aise pour lui cette course. Sauf que oui mais non, c’était sans compter le tracé du parcours.

A 9h s’élançent les participants du marathon, quelques 500 coureurs. Bien joué à vous tous ! Le départ est donné dans la citadelle, très beau cadre. Mais là problème. Tous les coureurs sont parkés comme des bêtes pour rentrer dans un espace très restreint. Les organisateurs nous poussent pour faire rentrer tout le monde. J’étais à deux pas de tomber et me faire piétiner. Donc déjà mauvais point.

Pour ce qui est du parcours, et bien mes craintes étaient réelles ! Dur pour moi. Beaucoup de montées, peu de descente et des faux plats à foison. C’est simple quand on voyait une montée on se disait « bon allez derrière ça descend ». Mais non ! Ils ont tout fait pour éviter les descentes c’est fou ! Petit bémol tout de même, aucun marquage des kilomètres jusqu’au 5ème. En revanche le marathon était bien indiqué. Il fallait se fier au nombre de km restant pour le marathon pour se faire une idée de notre parcours. Dommage. Sinon le parcours était joli, agréable (quoique trop de montées à mon goût).

L’arrivée spectaculaire, on arrive en bas de la citadelle. On passe les deux ponts (en montée) et arrivée sur un tapis rouge (en fort dénivelé!) tout en se faisant applaudir par le public à gauche et à droite. Beau souvenir 🙂

Nos scores sont pas mal au vu du parcours et du peu d’expérience : le frérot en 48min54 et moi en 1h03. Les foutues 3 minutes de trop !

Vous allez continuer à suivre nos péripéties puisque nous nous sommes réinscrits pour une prochaine course le 19 juin à Carcans. L’objectif est de faire un temps sur ce coup là ! Toutes ces courses cachent un secret, encore bien gardé. Je vous en dévoilerai un peu plus au fur et à mesure des performances 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s