L’UTPMA 2017

Hello la compagnie !

Si vous me suivez sur les réseaux vous avez dû voir la dernière course en date : le trail à l’UTPMA. Pour la version longue soit 105km je préfère les encourager et les applaudir, on en est loin !

Cette sortie à Aurillac était la sortie annuelle du club Spiridon Angoulême. L’occasion de se retrouver tous ensemble dans un bel esprit de course et de bonne humeur avant les vacances. 3 formats étaient disponibles : 16 km, 43 km et le fameux 105 km. La distance phare pour laquelle beaucoup de personne de la France entière se sont déplacés. Personnellement la distance du 16km m’allait bien, en version montagne (c’était une première) pas la peine de s’emballer sur la longue distance.

Le vendredi nous voilà parti à la conquête du Cantal et de son fromage. Nous sommes 70 du club à partir (une belle expédition !). Dans la joie et la bonne humeur nous prenons place à Aurillac ! La Pasta party du vendredi soir est l’occasion aussi d’applaudir chaudement nos 3 coureurs du club qui font le 105km. Eux partiront à minuit, pour une arrivée quelque 23h plus tard (Warrior vous avez dit?)

Samedi matin réveil en fanfare pour les participants du 43km. Ils partent se mettre en place sur la ligne de départ en bus, départ 9h30. Ils mettent l’ambiance là haut et tous s’encouragent. Pour certains il s’agit d’un premier marathon, pour d’autres cette distance est connue mais en version trail tout est possible.

Pour la distance 16km nous partons à 11h du centre d’Aurillac. Bonne ambiance sur la ligne de départ, on y est il faut y aller ! Le speaker donne de la voix et le soleil est présent (un peu trop même). C’est parti pour 16km à crapahuter dans la montagne ! Les 2 premiers km on prend déjà 400m de dénivelé positif. Comment vous dire que mon non entrainement ces deux derniers mois se fait vite ressentir. A la moitié de la côte me voilà déjà en train de marcher et me dire : mais quelle idée à la c*** Le public est au rendez-vous et nous encourage tous, et je dois dire que quand tu galères autant ça fait chaud au coeur.

Passé cette première montée le reste est un peu plus déroulant. L’avantage de cette première difficulté aussi tôt à permis de faire un sacré tri ! Je me rends compte que je ne suis jamais vraiment seule, il y a toujours un coureur devant et derrière. On se motive entre nous (c’est bien la première fois que je vois ça d’ailleurs) et on ne lâche rien. Sur cette épreuve j’avais peur de ne pas avoir assez d’eau, de manquer et de pas être bien. Au final ma gestion de l’eau était pas trop mal.

Le parcours est vraiment magnifique, et ombragé ! Merci aux organisateurs ! Une grande partie du parcours était dans les sous-bois ou à l’ombre. Si tu aimes les descentes tu es servi ! C’est bien la première fois que je me retenais dans les descentes, beaucoup de grosses pierres, des branches, la peur de la mauvaise chute était présente. Donc je ralentis le rythme et fais du tourisme. Au 9ème km le premier ravito est là : boisson, nourriture, jet d’eau, un ravito au top. Les bénévoles nous encouragent et sont au petit soin.

Passé le ravito on se repend direct une montée l’occasion de marcher et manger un bout. Parce que mine de rien il est midi. Une barre céréale est c’est reparti. Aux environs du 11ème ou 12ème km, le quatrième concurrent du 105km qui me double….. la machine. Suivi de peu par le cinquième. Le sixième quant à lui arrive à ma hauteur et me tape dans le dos en disant : allez courage c’est bientôt la fin ! Heu comment dire c’est à moi de t’encourager mec !! Je suis restée tellement bête que sur le moment j’ai juste souri bêtement et répondu timidement « merci ».

15km le panneau qui annonce le dernier km avec la bière est présent, grosse descente dans la ville et ça sent l’écurie ! Je me sens pousser des ailles, je double ceux de devant et pense à l’arche d’arrivée. Les personnes en terrasse des cafés et restaurants nous applaudissent et encouragent à mort. J’aperçois à 500m de l’arrivée les copains du club (ça fait un moment qu’ils m’attendent !) et encore des encouragements.

A l’arrivée ma montre affiche 2h25 pour 16km. On est loin loin des RP mais tant pis. C’était mon premier trail en montagne, avec peu d’entrainement. Alors oui j’ai marché les gars ! Mais bon j’ai pas fini voiture balaie cette fois-ci et ça c’est le top !!

Après une douche bien froide on retourne encourager les copains. Ils arrivent tous les uns après les autres et on voit aussi les premiers blessés : chevilles, talons, chutes… Les arrivées s’enchaînent et les sourires aussi : ils l’ont fait ! Ils ont réussi ! Tous ont franchi la ligne d’arrivée le sourire aux lèvres tellement heureux d’être là et d’en avoir bavé.

Tout le club attendra le dernier participant d’Angoulême du 105km le soir à 23h50 à l’arrivée pour le féliciter. Bravo à eux !! Ils sont arrivés entier.

Tout au long de ce week-end je me souviendrai de la bonne humeur de tous : participants toutes distances confondues, bénévoles, organisateurs. Un bel esprit et un bien beau parcours. La sortie annuelle 2018 du Spiridon est déjà en cours de réflexion et elle promet encore de beaux souvenirs.

Pour plus de photos rendez-vous la page Facebook de l’UTPMA

Crédit Spiridon

Publicités

2 réflexions au sujet de « L’UTPMA 2017 »

  1. Excellent !
    ça avait l’air génial comme expédition 🙂
    Puis 16km c’est un beau début, tu as vraiment dû te régaler.
    Le genre de challenge que je tenterai un jour, dès que j’aurai bien repris le sport ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s